Enquête : observatoire international du contrôle de gestion

Par le 7 février 2013

La DFCG, L’Essca et Décision Performance se sont associés pour réaliser une enquête portant sur une analyse fine et qualitative des pratiques de contrôle de gestion à travers le monde.

L’observatoire s’appuie sur une analyse descriptive des pratiques internationales observées dans des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activités dans 36 pays, sur les processus, les méthodes et les outils du contrôle de gestion.

Une certaine homogénéité à travers le monde des pratiques de contrôle de gestion

Les résultats de l’observatoire sont présentés selon quatre rubriques.

1)      Les activités du contrôle de gestion

Les contrôleurs de gestion sont de plus en plus sollicités, ce qui induit une reconnaissance de leur position au sein de l’entreprise. Le reporting interne demeure l’activité la plus significative en temps passé, suivie par le budget et les prévisions. On constate un renforcement des activités liées à la performance opérationnelle, avec une plus forte participation dans les business reviews.

2)      Les processus du contrôle de gestion

Plus d’entreprises réalisent un plan à moyen terme avec une plus grande intégration du budget. Les reporting mensuels sont plus étoffés. Les indicateurs opérationnels prennent le pas sur le compte de résultat et le cash flow. On constate une baisse de la fréquence des prévisions dans un certain nombre de secteurs d’activité.

3)      Les méthodes

L’utilisation du benchmarking pour l’évaluation des performances progresse. L’utilisation du balanced scorecard se développe dans plusieurs secteurs d’activité. Le Budget base zéro a un regain d’intérêt : 25% des entreprises l’utilisent.

4)      Les systèmes d’information utilisés

Sur l’ensemble des activités, la solution principale demeure Excel. Toutefois, l’utilisation des ERP, des outils de consolidation, et les outils multidimensionnels progressent. En revanche, on constate un frein dans l’évolution des projets de système d’information.

Nouveauté, en 2012 :

L’enquête a été complétée par une analyse :

–  qualitative des profils d’efficience des pratiques de contrôle de gestion qui consiste à regrouper plusieurs réponses aux questions posées selon cinq axes d’efficience des pratiques de contrôle de gestion : l’agilité, l’innovation, la globalité, la participation, la transparence

– statistique des typologies d’entreprises en fonction de leur pratiques de contrôle de gestion : les sociales, les contrôlées, les dynamiques et les exposées.

 A découvrir en détail dans le cahier technique DFCG n°7 – novembre 2012.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.