Le contrôle de gestion adapté au LEAN

Par le 20 septembre 2012

L’entreprise LEAN vise une production équilibrée, qui est le résultat d’un travail sur deux axes :

  • axe des processus, avec un découpage en filières étanches produit x process  (supply chain, vente-marketing…),
  • axe des opérations, au sein de chaque filière,

Le contrôle de gestion doit être adapté afin de mesurer l’impact des changements du lean et éclairer les décisions d’optimisation dans le cadre de l’amélioration continue au sein des filières.

Mesurer la performance d’une la filière

Les attentes des opérationnels lors du passage au lean portent sur la réduction du temps de cycle, l’amélioration de la qualité (réduction du ferraillage et des retouches) et du juste à temps, l’augmentation de la rotation des stocks et la réduction de l’espace utilisé. Ces améliorations ne se transforment pas toujours en réduction de coûts ou en augmentation des revenus.  Le contrôle de gestion doit alors avoir recours à d’autres outils de mesure. Le Box Score est un cadre qui permet d’évaluer les effets financiers et opérationnels du lean.

Le Box Score

La performance d’une filière s’analyse sur trois dimensions : des données opérationnelles, l’utilisation des ressources, et des données financières.

L’état actuel présente la situation avant la mise en place des initiatives lean. La prévision à court terme (CT) montre l’évolution suite à la mise en place des initiatives lean. La prévision à long terme (LT) traduit le résultat après la mise en place des initiatives lean accompagnées d’actions stratégiques destinées à bénéficier pleinement des opportunités.

Mesures de la performance de la filière : le box score

 Etat actuelPrévision  à CTVariation /référencePrévision à LTVariation
/référence
Temps de défilement
% unités bonnes du 1° coup
% Livraisons conformes
M² occupés
Ventes par personne
Coût moyen par unité
     
Heures productive
Heures non-productive
Heures disponibles
     
Montant des stocks
Ventes nettes
Coûts des matières
Coûts de transformation
Profit de la filière
     

Les changements dans l’utilisation de la capacité sont le pont entre les changements opérationnels et financiers. Lorsqu’une capacité disponible est utilisée, les résultats financiers s’améliorent.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.