Bruno Bachy

Bruno Bachy

Manager Offre et Expertise

Après plus de 15 ans d’expérience opérationnelle en audit et direction financière, je suis à présent manager, responsable des offres formation dans les domaines de la comptabilité et de la fiscalité au sein du Groupe Cegos.

Mes responsabilités actuelles me positionnent au centre des évolutions des métiers de la comptabilité. J’accompagne les professionnels de la fonction dans le développement de leurs compétences et les organisations dans leurs mutations.

Le calcul de la valeur terminale dans la méthode DCF

 Le calcul de la valeur terminale dans la méthode DCF

La méthode des Discounted Cash Flow (DCF) est très utilisée dans la valorisation des entreprises ou des actifs. En particulier, les normes IFRS s’appuient fortement sur cette approche pour évaluer la valeur d’utilité d’un actif ou d’un groupe d’actifs. Ainsi, l’objectif est de s’assurer que la valeur d’utilité d’un actif est au moins égale à

Bruno Bachy

Les provisions relatives aux immobilisations

 Les provisions relatives aux immobilisations

Les immobilisations détenues ou louées peuvent engendrer des dépenses futures : maintenance, remplacement de composant, démantèlement, remise en état de site, mise en conformité… Quelles dépenses ultérieures au titre des immobilisations peuvent être provisionnées et à quel moment ?

Bruno Bachy

Comment calcule-t-on l’indemnité de fin de carrière ?

 Comment calcule-t-on l’indemnité de fin de carrière ?

L’indemnité de fin de carrière (IFC) est une prestation qui consiste à verser au salarié un capital au moment de son départ à la retraite. Intéressons-nous à sa méthode de calcul et aux différents paramètres à considérer, en décomposant son calcul en trois étapes.

Bruno Bachy

La comptabilisation des parts d’OPCVM en IFRS

 La comptabilisation des parts d’OPCVM en IFRS

Il est intéressant de revenir sur la comptabilisation des parts d’OPCVM en normes IFRS. En effet, cette question illustre parfaitement la différence entre une approche juridique et économique.

Bruno Bachy

IFRIC 21 : une interprétation parfois contre intuitive

 IFRIC 21 : une interprétation parfois contre intuitive

L’interprétation IFRIC 21 « Levies » (prélèvements) porte sur les taxes dans le champ d’application d’IAS 37. L’objectif d’IFRIC 21 est de clarifier le fait générateur pour la comptabilisation des taxes. L’enjeu est : quand s’effectue la reconnaissance du passif correspondant, doit-il obligatoirement s’acquitter d’une taxe ?

Bruno Bachy

Écarts actuariels : de quoi s’agit-il ?

 Écarts actuariels : de quoi s’agit-il ?

Les provisions pour avantages postérieurs à l’emploi sont fondamentalement des provisions dont l’estimation résulte de la fixation d’hypothèses pour estimer le montant du décaissement futur probable.

Bruno Bachy

Contrôler la charge fiscale avec la preuve d’impôt

 Contrôler la charge fiscale avec la preuve d’impôt

L’impôt sur les bénéfices représente une charge significative du compte de résultat des groupes. Il est donc nécessaire que les groupes fournissent une information détaillée sur cette composante du résultat afin d’informer le lecteur des états financiers et lui permettre ainsi d’exercer son jugement.

Bruno Bachy

Comptable d’entreprise : quel avenir ?

 Comptable d’entreprise : quel avenir ?

Les personnes qui évoluent dans cette fonction doivent s’interroger sur leurs compétences et leur employabilité à moyen terme.

Bruno Bachy

La notion de période en comptabilité

 La notion de période en comptabilité

Les activités humaines sont régies par l’écoulement du temps, la comptabilité n’échappe pas à cette temporalité, elle se manifeste de plusieurs façons : Clôture annuelle des comptes pour répondre aux impératifs légaux et fiscaux et d’information des actionnaires ; Publications semestrielles, chiffre d’affaires trimestriel ; Reporting interne mensuel ; Production d’indicateurs comptables hebdomadaire sur la facturation, la situation de

Bruno Bachy

La puissance de l’analogie : l’exemple du bilan

 La puissance de l’analogie : l’exemple du bilan

La comptabilité est souvent perçue comme un domaine abscond et hermétique pour les non professionnels du secteur, avec son jargon et des conventions difficiles à comprendre. De plus certaines croyances existent : le passif c’est le mauvais côté du bilan, le crédit c’est le bon côté en référence à la lecture de son relevé de banque…

Bruno Bachy

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.