Directeur financier : billet d’humeur !

    Par le 29 janvier 2018

    Au début de cette année, le président d’une grande puissance mondiale répondait à la déclaration d’un autre président par la phrase suivante : « Mon bouton nucléaire est plus gros et plus puissant que le tien ». Nous pensons que le DAF doit développer un autre style managérial que celui de la fureur et de la terreur.

    Etre DAF c’est être humain et résister. Résister à la colère, résister à plaire aussi parfois à sa Direction Générale…

    Etre DAF c’est, par exemple, résister à la colère de ne pas être impliqué par sa Direction Générale dans tel ou tel projet ou telle ou telle réunion, stratégique ou pas…

    Etre DAF c’est résister à virer le Chef Comptable (d’un autre âge !) qui, parce qu’il veut tout vérifier lui-même au centime près et parce qu’il est incapable de prendre du recul sur ses chiffres, met tout le monde en retard…

    Etre DAF c’est résister à virer le Contrôleur de Gestion (un geek !) qui, en plus de travailler tout seul dans son coin, truffe ses feuilles de calculs de tableaux croisés dynamiques (TCD) et sort des chiffres auxquels personne ne comprend jamais rien …

    C’est pour le Directeur Financier de Transition, être honnête et résister à la tentation de tout voir sous son seul angle, celui qui l’arrange, et qui aura pour conséquence mécanique de prolonger sa mission…

    Etre humain c’est résister …et aussi beaucoup …écouter …

    Pour le Directeur Financier Prestataire de Services, c’est résister à vouloir imposer ses vues à tout prix, sans écouter le point de vue des autres …

    Si j’ai un plus gros bouton rouge que le tien, « plus gros et plus puissant », ce bouton est celui du « CASH » …

    La belle affaire !

    Oui le Cash, la maîtrise du BFR sont importants dans les périodes de reprise économique et de croissance.

    Oui le DAF doit mettre en place les indicateurs et les contrôles qui vont permettre de mieux maîtriser la consommation du BFR.

    Oui le DAF doit insuffler cette fameuse « Culture CASH » dans l’entreprise.

    Mais pas au prix de mépriser les autres aspects de sa fonction :

    • Encourager les ventes (pas d’entreprise sans chiffre d’affaires)
    • Orienter le business vers les activités à plus fortes marges (pas d’entreprise sans rentabilité durable)

    Etre DAF en 2018 c’est donc être pédagogue, enthousiaste et équilibré.

    La tempérance !

    Tout le contraire du « feu et de la fureur »…Même si parfois cela n’empêche pas le DAF de bouillir à l’intérieur, d’avoir envie de crier qu’il n’est pas d’accord, de tout envoyer balader …

    Le pupitre du DAF ce n’est pas un seul gros bouton rouge …pour menacer en permanence les uns et les autres…Le management par le « feu et la fureur » est un peu dépassé ne trouvez-vous pas ?

    Le pupitre du DAF est plutôt multicolore car composé d’une multitude de joysticks de couleurs différentes :

    • Toutes les variations de bleu pour les business plans, les chiffres ; les analyses, les KPIs, les prévisions,…
    • Toutes les variations de vert pour les processus, les contrôles internes, les système d’information, l’organisation,…
    • Toutes les variations de jaune pour la stratégie, les projets du futur, la créativité,…
    • Toutes les variations de rouges et d’orangés pour les relations avec son équipe, sa direction, les directions des autres services, les CAC, les banquiers….
    • Enfin toutes les variations de violet pour la gestion de crise …

    S’ajuster en permanence pour trouver les bons équilibres

    Ce pupitre multicolore nécessite du doigté et du sang froid. De la discrétion aussi. Pas de la fureur …

    En permanence le DAF doit procéder au réglage au plus fin des organisations, des méthodes, des systèmes et aussi et surtout des ressources humaines…

    Etre DAF en 2018 c’est savoir dire à ses équipes en ce début d’année :

    « Je sais que les défis fixés par la Direction Générale sont nombreux et que notre tâche est immense. C’est vrai que ce que l’on nous demande est difficile. Mais nous allons nous organiser tous ensemble, fixer des priorités, simplifier, aller à l’essentiel. Et nous allons y arriver, tous ensemble, car nous l’avons toujours fait …»

    Etre DAF c’est avant tout être humain.

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Marie HENRY Il y a 4 mois

    Merci pour ce message positif et constructif, à suivre !

    Répondre

    investport Il y a 3 mois

    Trouvez nos avis sur ce site : http://www.investissementporteur.com/

    Répondre

    Abonnez-vous au blog

    Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.