Directeur financier : s’exprimer en public grâce à la lanterne magique

Par le 29 mars 2013

Le directeur financier moderne est celui qui communique et montre que son bureau est accessible. De plus en plus proche des opérations, il doit entraîner l’adhésion des opérationnels sur les plans d’action qui améliorent la performance économique. Il doit également prendre la parole en public. S’exprimer en public, cela s’apprend et se prépare, grâce à la « la lanterne magique ».

Qu’est-ce que « la lanterne magique » ?

C’est un outil d’analyse stratégique de la situation, il s’utilise pour préparer son intervention.
Je sais que je dois intervenir au comité de direction, devant les opérationnels,…. par exemple, dans une semaine. Alors, pour bien préparer cette communication je vais prendre appui sur 4 pôles qui vont être le socle de mon intervention.
• Moi, l’orateur
Quel est mon degré d’implication ? Qu’est-ce que j’ai à gagner ? Qu’est-ce que je risque de perdre ? Comment perçois-je mon public ?
• Le sujet
Est-il d’actualité ? Ai-je envie d’en parler ? Quel est mon niveau de compétence ? Que connaît l’auditoire, quel est son niveau de maîtrise ?
• Le public
Qui est-il ? Quelles sont ses caractéristiques ? Quel est son niveau de connaissance par rapport au sujet ? Quelles sont ses attentes ? Comment me perçoit-il ?
• Le contexte
Est-il favorable ? Dans quelles dispositions sera l’auditoire ? Quels sont mes enjeux ?

Les objectifs de la lanterne magique

La lanterne magique permet d’éclairer les 4 pôles ci-dessus. Il correspond au but de mon intervention. Finalement, à l’issue de ma présentation, qu’est-ce que je veux que l’auditoire ou public, retienne, fasse, comprenne…
Cet objectif doit rester présent tout au long de ma préparation. Car lorsque je communique c’est pour « faire agir » : Je ne parle pas pour ne rien dire (Raymond Devos en a fait un sketch très drôle…)

Se centrer sur son public

Pour conclure, en prenant de la hauteur en identifiant tous les paramètres de ma communication, je vais aller à l’essentiel et me centrer sur mon public : De quelles informations a-t-il besoin ? Quels sont les 3 messages clés qu’il doit retenir. Ainsi, tout au long de ma préparation je ne vais pas perdre de vue mon objectif !

  • Illustration : le directeur financier nouvellement embauché doit présenter l’état des lieux et son plan d’action au directeur général.
    – Il évite de critiquer son prédécesseur, il met en avant les points positifs de son action.
    – Il s’affirme en énonçant les priorités qu’il a décelées à l’occasion de son état des lieux et les plans d’action qu’il propose, échelonnés dans le temps ;
    – Il s’assure que son interlocuteur partage le même point de vue que lui sur ces priorités et plans d’action.

Article écrit en collaboration avec Pia Martin, responsable de l’offre « Formations à la communication »

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.