Impact de la transformation digitale et du Big Data sur la fonction contrôle de gestion

    Par le 13 février 2017

    La nouvelle édition de l’observatoire international du contrôle de gestion 2016, réalisée par DFCG en partenariat avec Décision Performance dresse un panorama des activités, des processus, des méthodes et des outils des contrôleurs de gestion à l’heure de la transformation digitale. Cette transformation digitale impacte la façon d’exercer le métier ainsi que les attentes du management à son égard. En voici les principaux résultats.

    La transformation digitale, Big Data et contrôle de gestionL’enquête a été réalisée auprès d’entreprises réparties dans tous les secteurs d’activités dans 38 pays. La majorité a un chiffre d’affaire d’environ 250 millions d’euros. 66% des répondants ont plus de 10 ans d’expérience dans le domaine gestion – finance, dont environ 2/3 sont des contrôleurs de gestion et 1/3 des directeurs financiers.

    Le contrôleur de gestion et la transformation digitale

    60% des répondants affirment que le contrôleur de gestion est actif dans les projets de transformation digitale de son entreprise, soit en tant que contributeur (41%), soit en tant que leader (19%). Son implication est particulièrement forte dans les secteurs des média, télécommunication et informatique. C’est le secteur public qui lui donne le plus de responsabilités. En revanche, il est peu impliqué dans les entreprises de moins de 100 salariés.

    Les changements les plus importants au sein des entreprises concernent les outils (57%), les processus (53%) et les capacités de mise en cohérence (52%). Le changement d’outils est plus fréquents dans les entreprises dont le chiffre d’affaire est < 1 milliard d’euros, alors que dans les très grandes entreprises c’est le changement des processus qui prédomine. L’évolution des capacités de mise en cohérence (vision de l’ensemble de l’entreprise) touche toutes les catégories d’entreprises.

    Le contrôleur de gestion et le Big Data

    26% seulement des répondants font référence au Big Data comme facteur susceptible de modifier le rôle ou le métier du contrôleur de gestion. Les objectifs de l’utilisation du Big Data pour les contrôleurs de gestion sont :

    • Améliorer la capacité d’analyse (réalisé / planifié) : 79%
    • Adapter le business model aux changements du marché : 63%
    • Optimiser les processus et les coûts : 55%
    • Améliorer les résultats financiers de l’entreprise : 54%
    • Chercher des opportunités de croissance : 52%
    • Permettre l’adaptation de l’entreprise à son marché : 46%
    • Adapter les produits / services aux besoins du marché : 46%
    • Activer la lutte contre la fraude : 30%
    • Aligner les structures organisationnelles : 20%

    Les contrôleurs de gestion les plus familiers avec le Big Data travaillent dans de très grosses entreprises, notamment dans le secteur banque, assurance et services financiers (63%), suivis par ceux du secteur média, télécommunication et informatique (44%).

    Le contrôleur de gestion face à ces changements

    La principale attente vis-à-vis des contrôleurs de gestion porte sur l’amélioration des capacités d’analyse (73%) en particulier en temps réel (46%). Les contrôleurs de gestion possèdent les compétences clés en matière de fiabilisation de l’information, de modélisation des performances, de benchmarking, d’anticipation, d’analyse et de présentation des données majeures.

    La deuxième attente vis-à-vis des contrôleurs de gestion est qu’ils comprennent le fonctionnement de l’entreprise dans son ensemble afin d’aider les opérationnels à adapter le business model aux changements du marché, tout en optimisant les processus et les coûts. Afin de mieux accompagner ces changements, les contrôleurs de gestion doivent développer de nouvelles compétences en management du changement (39%) et en négociation (25%).

    Pour aller plus loin

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Global Medias Il y a 6 mois

    Désormais, la transformation digitale concerne tous les domaines, aucune activité n’est épargnée.
    http://www.globalmedias.fr

    Répondre

    dalpe Il y a 5 mois

    Pour toute demande de crédit ou besoin financier, nous vous offrons une ligne de crédit allant à 500 000$ sur une durée maximale de 30 ans selon votre âge à un taux d’intérêt de 2% l’an. Le remboursement commence cinq mois après l’obtention du crédit.Que vous soyez interdis bancaires ou sans emploi, nous mettons à votre disposition cette belle offre de prêt afin que vous puissiez réaliser vos projets et surtout combattre la pauvreté sur toutes ces formes.
    Mail: dalpefreddy@gmail.com

    Répondre